Le Blog de Serli

Toujours à la pointe des technologies avec les Coding Dojo !

Rencontre avec Laurent Ruaud, ingénieur chez Serli, 
organisateur des Coding Dojo Serliens :


Ce lundi 8 décembre, une vingtaine de Serliens se sont réunis dans nos locaux sur la Technopole du Futuroscope, pour échanger sur Elastic Search (mise en place d'index, utilisation des API, intégration avec Kibana et Log Stash, etc.), mais également pour quelques notions de NoSQL. Rencontre avec Laurent, organisateur de ces évènements internes.

  • Laurent, pourquoi t'es-tu lancé dans l'organisation des Coding Dojo pour les Serliens ?

Laurent Ruaud : L'idée d'organiser des Coding Dojo vient de la frustration de voir évoluer notre écosystème, sans pouvoir prendre le temps de découvrir ces nouvelles technologies ou pratiques. 
Ce travail de maintien à l'état de l'art demande un investissement personnel conséquent. En organisant des soirées sur des thèmes précis, tous les participants peuvent profiter de l'expérience des autres serliens et ainsi accélérer ce travail de veille. 
Cela permet également aux serliens déjà sensibilisés au sujet de confronter leurs idées et leurs travaux respectifs.

  • Pourquoi est-ce important pour votre métier de développeur de vous réunir et d'échanger sur les dernières technologies ?

LR : Afin de rester pertinent dans ses propositions et compétitif sur le marché, un développeur se doit d'être à jour des technologies en vigueur. Il est donc impératif de suivre l'actualité du milieu et de s'essayer sur le maximum de sujets.
Plus important encore, le développement est à la fois artisanal, par le façonnage parfois très personnel du code, et industriel, par les processus très formels de construction des applications. Le développeur se doit alors d'être capable de s'adapter aux usages et aux contraintes des différents projets sur lesquels il travaille.
Se réunir permet donc d'échanger et de débattre sur les pratiques de chacun (tant techniques qu'organisationnelles).

  • Comment se déroule une séance type de Coding Dojo ?

LR : Une séance type de Dojo commence généralement par une introduction générale et succincte du sujet ainsi qu'une présentation des objectifs de la soirée.
Ensuite, chacun prend place, à tour de rôle, au clavier du poste principal pour faire avancer l'exercice. Tout le monde participe à la réflexion. 
Certains, depuis leurs propres postes, recherchent des solutions sur Internet ; d'autres, maîtrisant déjà le sujet, donnent des conseils sur l'orientation à suivre (sans pour autant livrer la solution clé en main).
Chacun est libre d'être actif ou passif et peut partir quand il veut. Lorsqu'il n'y a plus personnes ou que l'on a atteint la fin de l'exercice, on déclare la fin du dojo.


Posté le jeudi 11 décembre 2014