Le Blog de Serli

Congratulations ! Karl et David sont les lauréats des bourses "Vocation Numérique"

Ces deux étudiants de filière informatique de l'Université de Poitiers ont reçu, le vendredi 9 octobre 2015, leurs bourses d'études remises par la Fondation de Poitiers Université et Serli.

Un dispositif pour encourager les vocations dans le numérique

Le secteur informatique connaît depuis quelques mois une crise de vocations. Pourtant les entreprises à fort potentiel ne manquent pas en Poitou-Charentes. 

Pour encourager les étudiants, Serli a participé à l’élaboration du programme « Bourses Vocation Numérique » de la Fondation Poitiers Université, en partenariat avec le SPN. Au total, six bourses d'études sont attribuées chaque année, dont deux financées par Serli.

Les mécènes de ce programme (5 entreprises pour 6 bourses) :

  • Serli
  • Facyle (éditeur de logiciel à Niort - 79)
  • Stimut (éditeur de logiciel à Chauray - 79)
  • Scub (entreprise de services du numérique à Angoulême - 16)
  • Mutuelle de Poitiers (assurance à Poitiers - 86)

Plus qu'une aide financière, un accompagnement de l'étudiant !

L'étudiant reçoit une dotation de 2000€ pour l'aider dans ses études, mais il reçoit aussi un accompagnement par l'entreprise mécène. Serli par exemple apporte un suivi personnalisé par un ingénieur expert et offre un accès gratuit aux sessions de formations professionnelles prévues dans l'années. Une vraie immersion dans le monde de l’entreprise et dans ses projets.

A propos des bourses Vocation Numérique

Les bourses vocation numérique ont été créées par la Fondation de Poitiers Université et des entreprises numériques du Poitou-Charentes, avec le concours du SPN. Elles offrent à des étudiants inscrits à un Master du domaine du numérique de l’Université de Poitiers une bourse de 2000 € par an sur la durée de leur cursus, un parrainage de leurs études par l’entreprise mécène de la bourse et bénéficient de conseil au cours de leurs études, de projets spécifiques, de stages.

En savoir + : fondation.univ-poitiers.fr   


Posté le vendredi 9 octobre 2015