Le Blog de Serli

Devoxx : "Notre objectif est que les gens repartent en ayant appris quelque chose" - Interview de Sébastien Prunier

Sébastien Prunier, Chris Woodrow et Mathieu Ancelin animeront une Université lors de la prochaine édition de Devoxx France, le 5 avril prochain à Paris. 


Ils proposeront aux participants de co-développer un Minimum Viable Product : Open Wines Database, en 3h. Un vrai challenge !


En pleine préparation de leur talk, Sébastien a répondu à nos questions pour vous en dire davantage sur ce qui vous attend !


Serli : Devoxx propose de nombreux formats de talks : Université, tools-in-action, quickie, hands-on labs… Peux-tu nous expliquer en quoi consistent les Universités ?


Sébastien : « Une Université est un format long de 3 heures, qui permet de voir un sujet en profondeur. Nous profitons de ce format pour proposer du live coding, pour véritablement « mettre les mains dans le cambouis ». C’est un format idéal pour commencer à apprendre une technologie. Nous avons d’ailleurs animé l’an dernier à Devoxx, un lab sur la technologie React, sur ce format. Notre objectif est de faire en sorte que les gens repartent en ayant appris quelque chose »


Serli : Pendant ce live-coding, les participants pourront contribuer aux développements en cours ?


Sébastien : «  Nous coderons en live et les participants pourront contribuer de plusieurs manière : en proposant leurs idées, en testant l’application et en nous donnant en live leurs retours, ou par exemple en proposant également leur code via des Pull Requests GitHub en live. Ce sera vraiment de la co-construction. »


Serli : Comment vous est venue l’idée de proposer ce thème du Minimum Viable Product ?


Sébastien : « Nous participons régulièrement à des conférences de ce genre, en tant que spectateur, et nous aimons les formats où il y a du code. C’est naturellement que nous proposons dans nos talks quelque chose avec du code.

Concernant le sujet du MVP, nous avons eu plusieurs projets où nous avons dû développer des MVP pour nos clients, nous avons donné des conférences sur les bonnes pratiques et notre retour d’expérience, nous avons souhaité aller plus loin et profiter d’une Université de Devoxx pour proposer de développer un MVP en 3 heures. »


Serli : Pour conclure, peux-tu nous citer une bonne raison de venir voir votre Université ?


Sébastien : « L’opportunité de voir comment on peut développer de manière pragmatique quelque chose rapidement, en suivant l’adage « First make it work ».


> Découvrez le synopsis de "Minimum Viable Product in Action" - Devoxx France 2017


Posté le jeudi 16 mars 2017